Graphic concept by Theodoulos Polyviou

22 octobre 2020 – 28 février 2021
Journées d’ouverture 22-25 octobre, 2020
République de Saint-Marin

Mediterranea 19
Young Artists Biennale

School of Waters

Commissariat: A Natural Oasis? A Transnational Research Programme

Appel a Candidature

 date limite 26 janvier 2020 à 20 heures (heure italienne)

  1. INFORMATIONS GENERALES

BJCEM, le Ministère de l’Education et Culture de la République de Saint-Marin, les Instituts Culturels de la République de Saint-Marin et l’Université de la République de Saint Marin annoncent le lancement de MEDITERRANEA 19 Young Artists Biennale, San Marino, 2020, la Biennale transnationale qui se déroulera dans la République de Saint-Marin à partir d’octobre 2020 jusqu’à février 2021, sous le titre School of Waters. MEDITERRANEA 19 – School of Waters est consacrée aux artistes, écrivain.es et chercheur.es de moins de 35 ans (né.e.s à partir du 1er janvier 1984) qui vivent et travaillent dans une constellation de territoires reliés à la mer Méditerranée. Dans ce contexte géopolitique, MEDITERRANEA 19 – School of Waters souhaite stimuler des réflexions sur les échanges et les hybridations, ainsi que sur les diasporas croisées qui traversent l’espace méditerranéen globalisé. Fondée en 1985 en tant que plateforme nomade, la Biennale est organisée tous les deux ans par BJCEM – Biennale des Jeunes Créateurs de l’Europe et de la Méditerranée dans un lieu différent de la Méditerranée.
BJCEM est une association internationale avec plus de 50 membres et partenaires en Europe, en Asie et en Afrique, qui réunissent leurs efforts pour rendre la Biennale possible et y garantir la participation de jeunes artistes originaires ou travaillant dans la région méditerranéenne. Par le biais d’activités pré-biennales, le réseau a également pour but celui de créer des opportunités pour les jeunes opérateurs culturels, visant à soutenir leur mobilité dans la Méditerranée et leur participation à des échanges, des projets collaboratifs, des programmes de formation et de recherche.
Le commissariat de MEDITERRANEA 19 – disséminé dans différentes espaces de la République de Saint-Marin – est assuré par les participant.e.s à la troisième édition du programme de recherche transnational A Natural Oasis? (2018-2020) :

Senior curators:
Alessandro Castiglioni, Italie; Simone Frangi, Italie / France (fondateurs et coordinateurs de A Natural Oasis?);

Equipe curatoriale:
Theodoulos Polyviou, Chypre / Royaume-Uni; Denise Araouzou, Chypre / Espagne; Panos Giannikopoulos, Grèce; Angeliki Tzortzakaki, Grèce / Pays-Bas; Nicolas Vamvouklis, Grèce / Italie; Giulia Gregnanin, Saint-Marin / Royaume-Uni; Giulia Colletti, Italie / Royaume-Uni (chercheur.e.s associé.e.s à A Natural Oasis? 2018-2020).

Tou.te.s les participant.e.s de MEDITERRANEA 19 – School of Waters seront sélectionné.e.s par l’équipe curatoriale par le biais d’un appel à candidature.

La Biennale sera hébergée par différentes institutions et lieux publics, notamment:

Citernes du “Pianello”; Instituts culturels de Saint-Marin: Galerie Nationale de Saint-Marin; Théâtre Titano; Musée San Francesco; Rocca Guaita (première tour); Musée d’histoire naturelle; Université de la République de Saint-Marin / Ancien monastère de Santa Chiara et Musée de l’émigrant – Centre d’étude permanent sur l’émigration; Ambassade d’Italie à Saint-Marin; Tour de la porte de San Francesco; ancienne galerie du chemin de fer Il Montale; ancienne galerie du chemin de fer Borgo Maggiore; Conseil du château de Borgo Maggiore; Théâtre Concordia; Institut Musicale / Petite Eglise de Sainte Anne et d’autres.

  1. SCHOOL OF WATERS: CONCEPT CURATORIAL ET STRATEGIES METHODOLOGIQUES

If we think of the whole operation of a school as a performance, how does that change the ways we teach and learn, or what we think of as knowledge? […] Looking to performances themselves as sites of knowledge, […] we might engage with the public in critically reflecting on and imagining what a school can do and be.

— Lauren Bakst, School of Temporary Liveness
University of the Arts School of Dance, 2019

The waters that we comprise are never neutral; their flows are directed by intensities of power and empowerment. […] Water’s transits are neither necessarily benevolent, nor are they necessarily dangerous. They are rather material maps of our multivalent forms of marginality and belonging.

— Astrida Neimanis, Bodies of Water: Posthuman Feminist Phenomenology, 2017

MEDITERRANEA 19 – School of Waters imagine une biennale comme une école temporaire inspirée par des pédagogies radicales et expérimentales et la façon dont elles défient les formats artistiques, curatoriaux et de la recherche. De ce point de vue, School of Waters agit comme un outil collectif de dé-familiarisation des stéréotypes qui manipulent nos imaginaires géographiques, notamment ceux liés à l’interprétation eurocentrique de l’espace Méditerranéen.
Reconnaissant que les humains ont la capacité de se rassembler, de créer une communauté et d’échanger des informations, par le biais du commérages, de la fabulation et en parlant de choses qui n’existent pas, MEDITERRANEA 19 réoriente son attention vers les arguments contre l’exceptionnalisme humain et vise à reconfigurer la notion d’apprentissage à travers la mise en commun des savoirs présents au sein des structures non/humaines et humaines.
School of Waters s’articule autour d’une réflexion critique sur l’agentivité matérielle et symbolique des eaux d’un point de vue géopolitique et écologique profond. Le désir d’apprendre des eaux révèle des moyens de désengorger les nationalismes et de redécouvrir le syncrétisme aqueux qui a constitué la Méditerranée comme une plateforme complexe de formes de vie et de processus de connaissance. L’équipe curatoriale développe MEDITERRANEA 19 comme une écologie des pratiques, se répandant à travers divers espaces en résonance avec la spécificité d’un petit état comme la République de Saint-Marin.
Ce concept curatorial opère à la fois sur un plan métaphorique et structurel. Comme le suggère Lisa Robertson, « mordre les cheveux, écrire dans l’eau, nommer Dieu, secouer le tissu — le geste est effacé à l’instant de son inscription, effacé par l’autonomie livide de son soutien élémentaire » (« On Water. A Proposition », Tamawuj, Sharjah Biennial 13, 2018). En fait, l’acte impossible d’écrire dans l’eau est le noyau d’une école imaginaire où l’eau, en tant qu’entité sensible, est à la fois réceptive et résistante à l’apprivoisement cognitif.
Les océans, les mers, les calottes glaciaires, les lacs, les rivières, les aquifères, les étangs, la neige, la pluie sont fluides, ils fondent, se condensent, s’évaporent et peuvent traverser et apparaître dans différents états. Ces différentes formations aquatiques suggèrent la possibilité de reformer la compréhension des identités statiques et du sentiment d’appartenance en Méditerranée, non pas à partir des terres mais à partir de ses eaux.

  1. APPEL A CANDIDATURE ET CRITERES DE SELECTION

L’appel à candidature est ouvert aux artistes, écrivain.e.s et chercheur.e.s âgé.e.s de 18 à 35 ans (.e.s à partir du 1er janvier 1984) qui vivent ou travaillent dans les territoires suivants: Albanie, Algérie, Autriche, Bosnie-Herzégovine, Chypre, Égypte, France, Grèce, Italie, Jordanie, Liban, Libye, Malte, Monténégro, Maroc, Norvège, Palestine, République de Saint-Marin, Serbie, Syrie, Slovénie, Tunisie, Turquie, Royaume-Uni.

L’appel est ouvert à tout.e.s, sans distinction de sexe, de religion, conduite sociale ou politique.

Aucun frais de participation n’est requis.

Les artistes ayant participé à plus d’une édition précédente de la Biennale des jeunes créateur.e.s de l’Europe et de la Méditerranée ne peuvent pas participer à cette annonce.

  1. PROCEDURE DE PARTICIPATION

Tous les candidat.e.s intéressé.e.s doivent envoyer un seul PDF (un programme gratuit pour assembler des PDF en un fichier peut être trouvé ici) contenant:

– formulaire de candidature (Le formulaire peut être téléchargé ici)

– CV complet

– portfolio (mis à jour 2019)

– une lettre de motivation

– une proposition d’un maximum de 400 mots et de matériel visuel répondant au concept curatorial de School of Waters (les liens vers YouTube et Vimeo sont autorisés).

Le formulaire de candidature peut être téléchargé ici.

Les candidatures doivent être rédigées en anglais et envoyées d’ici le 26 janvier 2020 à 20 heures (heure italienne). Les candidatures reçues après l’heure indiquée ne seront pas prises en compte.

Informations complémentaires importantes :

  • Les candidatures doivent être envoyées exclusivement par courrier électronique (la pièce jointe ne peut pas dépasser 25 MB) à l’adresse suivante : application@bjcem.org
  • L’objet du courrier électronique doit être : “MED19_Prénom_Nom”
  • L’équipe curatoriale choisira les participant.e.s sur la base d’un accord avec les membres de BJCEM. Pour plus d’informations, la liste des membres est disponible sur le site web www.bjcem.org
  • Les participant.e.s sélectionné.e.s seront accueilli.e.s à Saint-Marin pour les journées d’ouverture de la Biennale (du 22 au 25 octobre 2020). Leurs voyages seront pris en charge par les membres de BJCEM, dans la limite d’un plafond qui fera l’objet de discussions entre le membre de référence et l’artiste sélectionné.e, tandis que leur hébergement, dans des chambres partagées, sera pris en charge par le pays qui accueille l’événement.
  • Les membres de BJCEM assumeront les frais d’expédition et d’assurance des travaux, dans la limite d’un plafond qui fera l’objet de discussions entre le membre de référence et l’artiste sélectionné.e. Le pays hôte se chargera de l’installation des travaux, de leur protection et de leur sécurité dans les espaces qui hébergeront l’événement. Les œuvres seront exposées pendant toute la durée de la Biennale.
  • Des événements live seront programmés pendant les jours d’ouverture de la Biennale (du 22 au 25 octobre 2020). Le pays hôte fournira des espaces équipés
  • Aucune rémuneration ne pourra être versée aux artistes sélectionné.e.s.
  1. RÉSULTATS DE LA SÉLECTION

La sélection des participant.e.s sera effectuée par les curateurs de la Biennale. Les choix des curateurs sont définitifs et indiscutables et seront documentés dans un compte rendu.

Les noms des participant.e.s sélectionnés seront publiés sur le site web de BJCEM d’ici la fin du mois de février 2020.

  1. ACCEPTATION DU RÈGLEMENT

La présentation de la candidature implique automatiquement l’acceptation pleine et entière du présent règlement ainsi que l’approbation de la reproduction des images, photos et vidéos des œuvres sélectionnées aux fins de communication et d’inclusion dans les supports promotionnels relatifs à la manifestation ou aux artistes.

  1. DROITS DE L’ORGANISATION

Les participant.e.s reconnaissent le droit non exclusif de BJCEM de publier et de reproduire des images, des vidéos, des textes et d’autres formes de documentation des artistes sélectionnés et de leurs œuvres, à des fins promotionnelles et non commerciales. Ces reproductions porteront le logo Mediterranea 19 – School of Waters. Cette annonce est régle par la loi du pays dans lequel les artistes soumettent leur candidature.

Pour des informations générales, écrivez à: bjcem.asibl@gmail.com ou contacter le 003901119504733.

BJCEM is supported by:

Logo comune di Torino